SumOfUs réagit aux nouvelles normes révisées adoptées par la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO)

Contacts presse

Pour plus d’informations sur l’une de nos campagnes ou pour une interview, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphone.

press@sumofus.org

November 16, 2018

SumOfUs se félicite des nouvelles normes sociales et environnementales adoptées par la RSPO, organisme international qui régit les certifications sur l’exploitation de huile de palme.

Les membres du plus grand organisme de certification d’huile de palme au monde, la Table ronde pour une huile de palme durable (RSPO), ont adopté hier, lors de la conférence RT16 à Kota Kinabalu (Malaisie) par 212 voix contre 19, une révision de ses principes et critères renforçant ses normes environnementales et sociales. Ce vote intervient après que des milliers de membres de SumOfUs ont soumis des avis cet été lors de la consultation publique de la RSPO sur la révision de ses principes et critères.

Dans les courriels envoyés directement à la RSPO, les membres de SumOfUs ont demandé à l'organisme de certification d'améliorer les règles qui régissent l'adhésion et la certification au sein du grand organisme de certification d’huile de palme durable en les alignant sur la norme "Pas de déforestation, pas de tourbe, pas d'exploitation" déjà adoptée par certains des leaders du marché. À quelques heures du début de la conférence de cette semaine, des milliers de membres de SumOfUs ont également tweeté à la RSPO, exhortant les membres à voter dans le bon sens, prenant ainsi « le contrôle » du hashtag de la conférence (#RT16) pour lancer la conversation lors du plus grand événement de l'année.

Ce vote fait suite à une autre victoire importante remportée par les défenseurs de l'environnement et des droits humains contre le géant de l'huile de palme Indofood. Indofood a été sanctionné plus tôt ce mois-ci par la RSPO sur la base d'une plainte vieille de 2 ans soutenue par plus de 240 000 membres de SumOfUs. Au total, 10 infractions légales et des infractions "graves et méthodiques" ont été relevées dans les usines et les plantations d’huile de palme d'Indofood.

Plus de 240 000 personnes ont signé une pétition SumOfUs pour attirer l'attention du public sur les abus d'Indofood, après que Rainforest Action Network (RAN), l'International Labour Rights Forum (ILRF) et l'organisation indonésienne de défense des droits des travailleurs OPPUK ont documenté de graves violations des droits des travailleurs dans les plantations appartenant à Indofood – notamment des cas de travail d’enfants, de travailleurs non payés, de travail précaire et de travail dangereux.

Les membres de SumOfUs demandent maintenant à la RSPO de suspendre tous les certificats d’Indofood, et appellent PepsiCo, Wilmar et Yum!Brands, qui détiennent toujours des partenariats de coentreprise avec Indofood, à couper immédiatement leurs liens avec la société.

« Le vote de la RSPO en faveur de l'adoption d’un nouvel ensemble de règles qui visent à renforcer la protection environnementale et les droits humains dans les plantations est une énorme victoire », a déclaré Fatah Sadaoui, responsable des campagnes chez SumOfUs.

«Ensemble, plus de 240 000 membres de SumOfUs ont convaincu une industrie très peu réglementée d’améliorer ses propres standards et de prendre des mesures concrètes pour mettre un terme à la déforestation et l'exploitation dans les plantations d’huile de palme. Mais les actes parleront plus fort que les mots : la RSPO a été laxiste dans l'application de ses règlements dans le passé, et ce vote ne fera une différence que si la RSPO n’est pas plus proactive dans la punition des entreprises délinquantes. La RSPO devrait commencer par exclure Indofood, partenaire commercial de Pepsi et producteur controversé d'huile de palme, en s'appuyant sur ses récentes sanctions timides contre l'usine et les plantations d'Indofood et en forçant cette entreprise délinquante à assumer les conséquences de ses actes », conclut Fatah Sadaoui.

En plus de l'énorme pétition, plus de 130 000 personnes ont visionné une vidéo de campagne virale mettant en évidence les abus d'Indofood, et plus de 7 000 personnes ont tweeté directement à la RSPO, mettant ainsi l'autorité autoproclamée de l'huile de palme sous pression pour prendre sa décision.

----

La pétition de SumOfUs : https://actions.sumofus.org/a/exigez-que-la-rspo-suspende-indofood-le-geant-de-l-huile-de-palme-complice-de-nestle-et-pepsi