Déchets plastiques : une pétition récolte plus de 100 000 signatures pour faire payer les producteurs de plastique

Contacts presse

Pour plus d’informations sur l’une de nos campagnes ou pour une interview, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphone.

press@sumofus.org

+1 516 841 1105
Amériques ; Asie

October 02, 2018

En moins de 24 heures, plus de 100 000 personnes ont signé une pétition appelant l'UE à jouer un rôle de pionnier dans la lutte contre le fléau des plastiques à usage unique en transférant la responsabilité de la pollution aux producteurs.

La campagne, lancée hier, à l'occasion de la Journée mondiale de l'habitat, par SumOfUs, organisation internationale qui agit comme un contre-pouvoir des grandes entreprises, vise les eurodéputés de la commission de l'environnement avant un vote critique le 10 octobre prochain sur la proposition de directive européenne concernant les plastiques à usage unique. Elle invite instamment la commission parlementaire à approuver la législation ambitieuse proposée par la Commission européenne, qui garantira que les producteurs paieront pour leur pollution plastique.

La directive proposée limiterait la consommation de plastiques et la pollution. SumOfUs et

Break Free From Plastic, le mouvement mondial qui lutte contre la pollution plastique, exige que les producteurs assument la responsabilité des coûts et des impacts de leurs produits et emballages tout au long de leur cycle de vie.

«Imaginez si la pollution plastique n'était pas seulement un problème d'image pour des marques comme McDonald's, Coca-Cola et Nestlé, mais qu'elles étaient obligées de payer pour nettoyer les déchets qu'elles produisent», a déclaré Eoin Dubsky, responsable de campagnes chez SumOfUs.

«La directive sur les plastiques à usage unique a le potentiel de renverser la tendance en matière de pollution plastique. Les eurodéputés de la commission de l'environnement peuvent être encore plus ambitieux en renforçant la responsabilité des entreprises, et non en faisant des compromis pour les entreprises. Comme le prouvent les plus de 100.000 signatures récoltées, seule une législation ambitieuse permettra aux députés européens d'être en accord avec la volonté des citoyens et de faire de la vision commune pour un monde sans pollution plastique une réalité».

Après le vote en commission, la législation sera ensuite soumise à l'ensemble du Parlement européen, qui aura l'occasion de modifier à nouveau le projet de législation avant le vote du 22 octobre.

L'année dernière, des centaines de milliers de membres de SumOfUs ont signé et partagé sa pétition européenne sur les plastiques, tweeté les commissaires et aidé à financer d'immenses panneaux publicitaires à Bruxelles appelant la Commission européenne à lutter contre la crise des plastiques.

---

Voir la pétition ici :

https://actions.sumofus.org/a/deputes-europeens-ne-vous-fiez-pas-au-lobby-des-plastiques-votez-pour-la-responsabilite-des-pollueurs