Création d’une mission d’information sur le contrôle des exportations d’armements

Contacts presse

Pour plus d’informations sur l’une de nos campagnes ou pour une interview, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou téléphone.

press@sumofus.org

+1 516 841 1105
Amériques ; Asie

November 01, 2018

L’ONG SumOfUs, qui fait campagne pour l’arrêt des exportations d’armements français vers l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, réagit à la création hier d’une mission d’information parlementaire.

La nouvelle mission d’information parlementaire sur le contrôle des ventes d’armes est un premier pas, même modeste, vers plus de transparence et un renforcement du contrôle parlementaire sur les ventes d’armes françaises, selon l’ONG SumOfUs, un groupe mondial de consommateurs, travailleurs et investisseurs qui agit comme un contrepoids aux grandes entreprises.

SumOfUs mène depuis le mois d’avril une campagne d’appels téléphoniques auprès des députés pour leur demander de soutenir la création d'une commission d'enquête parlementaire sur les ventes d’armes à destination des pays menant la guerre au Yémen.

« Le Président Macron traîne les pieds pour suspendre les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis. Les Français sont pourtant très préoccupés par ces ventes d’armes qui pourraient rendre la France complice des crimes de guerre commis par ses clients au Yémen », a déclaré Eoin Dubsky, Responsable de Campagnes chez SumOfUs.

« Nous saluons donc la création de cette mission d'information qui constitue une première avancée tendant à répondre aux attentes des Français, qui sont 69% à être favorables à un renforcement du rôle du Parlement dans les contrôle des ventes d’armes selon un sondage que nous avons commandé en mars. En parallèle, compte tenu de la gravité de la situation au Yémen et au regard des responsabilités françaises dans cette guerre, la création d’une commission d’enquête parlementaire sur le respect par la France de ses engagements internationaux dans les exportations d’armes à l’Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis reste absolument nécessaire, comme demandé depuis six mois par plus de 70 députés – dont 30 élus LREM – qui sont soutenus par plusieurs ONG et milliers de membres de SumOfUs. Il faut que les lobbys de l'industrie de l'armement cessent enfin de profiter sans aucun scrupule du carnage au Yémen », conclut Eoin Dubsky.

Une pétition de SumOfUs, qui appelle le Président de la République à mettre un terme aux exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite, a recueilli plus de 111 000 signatures depuis le mois de février.

En mars 2018, un sondage inédit sur les ventes d’armes françaises, commandé par SumOfUs, a dévoilé que les trois quarts des Français (75%) estiment que la France doit suspendre ses exportations d’armes à tous les pays impliqués dans la guerre au Yémen. Le même sondage révélait aussi que 69% des Français sont notamment en faveur d’un renforcement du rôle du parlement dans le contrôle des ventes d’armes.

Les membres de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale ont hier voté à l’unanimité la création de la mission d’information sur « le contrôle des exportations d’armements ». Les corapporteurs sont Jacques Maire (La République en Marche) et Michèle Tabarot (Les Républicains).

--

La pétition de SumOfUs :

https://actions.sumofus.org/a/que-macron-mette-un-terme-aux-exportations-d-armes-aux-yemen

La campagne d’appels téléphoniques :

https://actions.sumofus.org/a/appelez-un-e-depute-e-pour-demander-a-ce-que-la-commission-d-enquete-sur-les-exportations-d-armes-au-yemen-soit-lancee

Le sondage de YouGov (mars 2018) :

https://d25d2506sfb94s.cloudfront.net/cumulus_uploads/document/raybtpipln/Rapport%20SumOfUS.pdf

SumOfUs est un groupe mondial de consommateurs, travailleurs et investisseurs qui fait campagne pour faire rendre des comptes aux grandes entreprises. Plus de 14 millions de personnes ont mené plus de 50 millions d'actions dans le monde avec SumOfUs depuis son lancement.